Minh-Tâm Nguyen

Architecte d'intérieure, Designer

et Peintre à Paris

"Le souvenir le plus lointain qui me vient à l'esprit est d'avoir reçu en cadeau une palette de peinture à l'eau étant enfant, et de l'avoir épuisé en peignant des poissons !"

Minh-Tâm NGUYEN_Norvège (1).jpg

Norvège 2009

Minh-Tâm, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis Minh-Tâm Nguyen, j'ai 30 ans et suis française d'origine vietnamienne. J'ai grandi en banlieue et je vis désormais à Paris. Issue d'une formation en arts appliqués à l'ENSAAMA puis à l'école Boulle, je suis architecte d'intérieur/designer.

Qu'est ce qui t'a amené à la peinture ? Et quelle.s technique.s utilises-tu ?

J'ai toujours aimé dessiner et peindre durant mon enfance/adolescence mais j'avoue ne pas me rappeler ce qui m'a dirigé vers ce médium en particulier. Le souvenir le plus lointain qui me vient à l'esprit est d'avoir reçu en cadeau une palette de peinture à l'eau étant enfant, et de l'avoir épuisé en peignant...des poissons ! 

 

J'utilise principalement de l'acrylique : j'apprécie cette technique car elle sèche vite, et permet ainsi de travailler en recouvrement. Elle est aussi plus épaisse et dense, ce qui rend lisible les traces de pinceaux, les textures. Il m'arrive aussi de travailler au pastel gras, et sur tablette numérique de temps à autre.

Qu'est ce qui te marque dans ces lieux que tu choisis de peindre ? La couleur, les formes, le souvenir... ?

C'est souvent l'atmosphère particulière d'un espace qui me pousse à le peindre : la manière dont la lumière révèle les volumes, les textures, les couleurs. J'essaie de trouver des cadrages et des points de vue qui permettent de retranscrire au mieux ce qui me touche dans un lieu/une scène.

Quelles sont tes inspirations ?

Mes sources d'inspirations sont assez diverses mais c'est vrai que beaucoup d’entre elles empruntent aux domaines des arts, que ça soit la peinture (Paul Sérusier, Edward Hopper...), la photographie (Gregory Crewdson), le cinéma (Paul Thomas Anderson, Denis Villeneuve) ou encore de l'architecture/le paysage (Mallet-Stevens, Piet Oudolf...). Ces références se recoupent dans la notion du temps suspendu, et la lumière est souvent un élément central dans ces travaux. C'est ce qui me plait !

 

Et bien sur les différents voyages que j'ai pu faire : mon premier séjour au Vietnam a été très inspirant ! J'aimerai travailler sur une nouvelle série pour parler davantage de cette culture à travers la peinture... C'est en cours de réflexion.

Comment te sens-tu quand tu peins ?

Plutôt sereine ! N'étant pas mon activité principale, la peinture est une pratique que j'ai reprise récemment (après quelques années de pause) et c'est un vrai moment de calme à chaque fois... presque de la méditation finalement !

Minh-Tâm NGUYEN_Villa Cavrois Hall Salon (1).jpg

Villa Cavrois - Le Hall Salon, 2021